Au Clair de la Lune

Chanson anonyme populaire du XVIIIème siècle, sous différentes versions

Au clair de la lune,
Mon ami Pierrot,
Prête moi ta plume
Pour écrire un mot !
Ma chandelle est morte,
Je n'ai plus de feu;
Ouvre-moi ta porte,
Pour l'amour de Dieu !

   
Au clair de la lune,
Pierrot répondit :
- Je n'ai plus de plume,
Je suis dans mon lit.
Va chez la voisine,
Je crois qu'elle y est,
Car dans sa cuisine,
On bat le briquet.

   
Au clair de la lune,
* L'aimable Lubin
Frappe chez la brune,
Elle répond soudain :
- Qui frappe de la sorte ?
Il dit à son tour:
- Ouvrez-moi la porte,
Pour le Dieu d'Amour.

   
Au clair de la lune,
On n'y voit qu'un peu.
On chercha la plume,
On chercha du feu.
Encherchant d'la sorte,
Je n'sais c'qu'on trouva;
Mais je sais qu'la porte
Sur eux se ferma.
 

 

Chanson interprétée par Sabine Paturel, dans une autre version 
{Variante:}
* Au clair de la lune
Pierrot se rendort.
Il rêve à la lune,
Son cœur bat bien fort ;
Car toujours si bonne
Pour l'enfant tout blanc,
La lune lui donne
Son croissant d'argent.

Menu 

 

 

 

Création Cham